/* Pardot */

Questions fréquentes sur les gélules d’Acetium

Comment fonctionne Acetium ?

La L-cystéine contenue dans Acetium se lie à l’acétaldéhyde pour former un composé inoffensif appelé acide 2-méthylthiazolidine-4-carboxylique (MTCA). En même temps, elle réduit le taux d’acétaldéhyde libre dans l’estomac à une concentration non nocive.

Quel est le degré d’efficacité d’Acetium ?

Selon un essai clinique, il diminue la concentration d’acétaldéhyde dans l’acide gastrique de 63% en moyenne, ce qui est suffisant pour réduire la concentration en dessous de la limite du risque.

Avec quelle rapidité agit-il ?

La gélule a un effet immédiat.

Comment puis-je savoir si j’ai besoin d’Acetium ?

Si vous prenez un médicament inhibiteur de la pompe à protons ou bien si vous souffrez d’une infection à Helicobacter pylori ou de gastrite atrophique, vous devez utiliser Acetium. Si vous avez des maux d’estomac mais que vous n’en connaissez pas la cause, le test sanguin GastroPanel est une manière simple de vérifier si votre estomac est sain. Consultez votre médecin pour de plus amples informations ou visitez www.gastropanel.net. Le test de risque dû à l’acétaldéhyde que vous trouverez sur ce site Internet peut aussi aider à établir si vous devriez prendre Acetium.

Acetium est-il un médicament ?

Acetium n’est pas un médicament mais un produit en vente libre disponible en pharmacie. Acetium a été classé comme un dispositif médical par l’Agence des médicaments finlandaise Fimea.

Pourquoi Acetium n’est-il pas un médicament ?

Etant donnée que la L-cystéine est un acide aminé naturel, ce n’est pas une substance étrangère comme celles utilisées en tant que médicament. Acetium réagit aussi localement dans l’estomac et n’est pas absorbé dans la circulation sanguine comme les médicaments.

Quelles est la posologie d’Acetium ?

Vous devez prendre 1 à 2 gélules au cours du repas principal. Si vous consommez également de l’alcool ou d’autres produits à haute teneur en acétaldéhyde, la dose recommandée est de 2 gélules.

Quelle quantité de L-cystéine y a-t-il dans la dose journalière d’Acetium ?

La quantité de L-cystéine varie entre 300 et 800 mg en fonction de la dose. La prise maximale recommandée d’Acetium est de 1 g de L-cystéine.

Pourquoi faut-il prendre Acetium pendant le repas ?

Dans un estomac peu ou non acide, l’acétaldéhyde est produit à partir des glucides (sucres) contenus dans les aliments ou de l’alcool. Acetium doit par conséquent être pris lorsque l’estomac contient des aliments ou des liquides susceptibles de former de l’acétaldéhyde.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Non. La L-cystéine contenue dans Acetium est un acide aminé naturel.

Peut-il causer des réactions allergiques ?

Non. La L-cystéine est un acide aminé naturel. Les autres ingrédients d’Acetium sont aussi couramment utilisés et sont inoffensifs.

Où est-il fabriqué ?

En Finlande, dans un laboratoire pharmaceutique finlandais.

Quand puis-je arrêter de le prendre ?

Les personnes qui souffrent d’une infection chronique à Helicobacter pylori ou de gastrite atrophique ne doivent jamais arrêter de prendre Acetium. En cas d’utilisation d’antacides, la prise d’Acetium peut cesser lors de l’arrêt du médicament antacide.

Puis-je le prendre avec d’autres médicaments gastro-intestinaux ? 

Oui.

Puis-je le prendre pendant la grossesse et l’allaitement ?

Puisque Acetium n’a pas encore été étudié chez les femmes enceintes ou qui allaitent, son utilisation ne peut pas être recommandée dans ces circonstances.

Les enfants peuvent-ils le prendre ?

Puisque Acetium n’a pas encore été étudié chez les enfants, son utilisation chez l’enfant ne peut pas être recommandée.

Est-il remboursé par le système de sécurité sociale en Finlande (Fela) ?

Puisque Acetium n’est pas enregistré en tant que médicament, il n’est pas remboursé par Kela même lorsqu’il est prescrit par un médecin.

Quelles sont les affections qui interdisent son utilisation ?

Acetium ne doit pas être utilisé si vous souffrez d’insuffisance rénale sévère ou de cystinurie.

En quoi Acetium est-il différent des autres traitements contre lanon acidité de l’estomac ?

Acetium n’est pas un médicament, ni un produit pour le traitement de l’estomac. Son rôle consiste à prévenir les effets cancérogènes de l’acétaldéhyde généré par un estomac peu ou peu ou non acide. Il n’existe pas de médicament pour guérir un estomac peu ou non acide. Acetium est le premier produit au monde pouvant être recommandé aux patients concernés par ce diagnostic.

Ce produit a-t-il été testé chez l’animal ?

Non, et cela serait impossible car le microbiote gastrointestinal des animaux qui serviraient de test diffère complètement de celui des humains. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de pratiquer des tests puisque Acetium est fabriqué avec un acide aminé que nous consommons naturellement dans nos aliments.

A-t-il été testé chez les humains ?

Oui. L’essai clinique a montré qu’en moyenne, Acetium fixait environ 70% de l’acétaldéhyde produit à partir de l’alcool chez des patients ayant un estomac peu ou non acide.

Puis-je boire plus d’alcool sans avoir d’effets délétères ?

Acetium n’est pas destiné à rendre la consommation d’alcool inoffensive. Par exemple, il ne prévient pas la cirrhose, le cancer du foie ou les dommages de l’alcool au niveau du système nerveux central. Des études à long terme sont nécessaires pour établir dans quelle mesure Acetium peut prévenir le cancer gastrique. À la lumière des connaissances actuelles, on sait qu’Acetium réduit significativement la quantité d’aldéhyde cancérogène dans l’estomac peu ou non acide.

La L-cystéine est-elle obtenue à partir d’aliments ?

Oui, mais cela ne produit pas les mêmes effets. La L-cystéine obtenue des aliments n’est libérée que dans le duodénum, où elle est rapidement absorbée dans la circulation sanguine. La L-cystéine d’Acetium est libérée localement dans l’estomac de manière continue pour se fixer à l’acétaldéhyde.

Qu’est-ce que les cystéines ?

La cystéine est un acide aminé naturel. La L-cystéine contenue dans les gélules d’Acetium provient de plantes. Elle est fabriquée par le même processus que la pénicilline par exemple.

Y a-t-il des produits équivalents à base de cystéine ?

Oui, mais ils n’agissent pas de manière à prévenir les effets de l’acétaldéhyde. La L-cystéine contenue dans Acetium est libérée localement dans l’estomac de manière continue alors qu’avec les autres produits, la cystéine est absorbée dans la circulation sanguine au niveau du duodénum.

Quels sont les boissons alcoolisées qui contiennent le plus d’acétaldéhyde ?

 Les boissons alcoolisées qui présentent le plus de risque relatif à l’acétaldéhyde sont le Calvados, le xérès, le porto et le cidre.

Pendant combien de temps peut-on le conserver ?

Comme indiqué dans les instructions du produit, Acetium a une durée de vie d’au moins 2 ans.

Qu’est-ce que l’acétaldéhyde ?

L’acétaldéhyde est le principal métabolite de l’alcool et est couramment retrouvé dans les aliments et les boissons. L’acétaldéhyde se forme pendant le processus de fermentation ou est ajouté comme arôme en raison de son parfum de pomme. Des centaines de tonnes d’acétaldéhyde sont fabriquées chaque année à des fins industrielles. Certains ingrédients, tels que les fruits, contiennent aussi de l’acétaldéhyde.

Pourquoi l’acétaldéhyde est-il dangereux ?

L’OMS a classé l’acétaldéhyde dans la catégorie 1 des agents cancérogènes. Ceci le place dans le même groupe que l’amiante, le tabac ou le benzène par exemple.

Est-il aussi dangereux pour tout le monde ?

Oui, mais les personnes qui prennent des antacides ou souffrent de gastrite atrophique ou d’infections à Helicobacter pylori sont plus exposées à l’acétaldéhyde que le reste de la population.

Quelle est la limite de sécurité pour la consommation journalière d’acétaldéhyde ?

Il a été estimé que la consommation journalière d’acétaldéhyde pour une personne de poids moyen (70 kg) ne devrait pas dépasser 0,4 milligrammes. Sur la base de cette limite, la concentration d’acétaldéhydes pour une consommation journalière d’environ 100 mL de boissons alcoolisées ou d’aliments ne doit pas dépasser 50 μmol/l. Cette limite de sécurité correspond bien aux résultats des études sur la nature mutagène de l’acétaldéhyde. En outre, des concentrations similaires ou supérieures d’acétaldéhyde produites par des microbes peuvent être rencontrées dans l’intestin humain après la consommation d’alcool. Les concentrations d’acétaldéhyde dans les aliments et les boissons varient de manière significative et dans les cas extrêmes, les quantités peuvent dépasser les limites de sécurité d’un facteur de plusieurs milliers. Les quantités les plus élevées sont retrouvées dans les boissons alcoolisées (notamment le Calvados, le xérès et le cidre), les produits fermentés ainsi que certains fruits et produits à base de fruits.

Où le trouve-t-on ?

Les plus grandes quantités sont retrouvées dans l’alcool, le tabac et les aliments et boissons produits par un processus de fermentation. L’acétaldéhyde est également utilisé comme arôme. Actuellement, l’exposition ne peut pas être évitée car les quantités d’acétaldéhyde sont typiquement non signalées pour les aliments et les boissons.

L’acétaldéhyde se forme-t-il chez tout le monde ?

Oui. Tout le monde est porteur de microbes qui produisent de l’acétaldéhyde dans l’intestin et la bouche. Cependant, il ne se forme dans l’estomac que si ce dernier est peu ou non acide. Si cela se produit, les microbes présent dans la bouche peuvent se développer et se reproduire dans l’estomac et produire ainsi une grande quantité d’acétaldéhyde. Une infection a Helicobacter pylori peut aussi entraîner une concentration élevée d’acétaldéhyde dans l’estomac.